Index de l'article

L'équipe de denier en charge de la collecte sur la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
L'équipe en charge des finances de la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme. 

A l'église, la quête en paiement sans contact, Le Monde au 18.01.18

Le DENIER c'est QUAND ? C'est maintenant jusqu'au 31 décembre.

La collecte 2019 est en baisse et le nombre de donateurs continue à chuter. Parlez-en autour de vous.
Noël moment de partage est aussi l'occasion d'y penser.

Par Alain, Baudouin, Pierre, ...

 

Pourquoi ?

  •    Pour qu'elle remplisse sa Mission auprès de vous tous les jours.
  •    Parce qu'elle ne dispose d'aucune aide directe de l'Etat.
  •    Pour permettre d'assurer la vie matérielle de nos prêtres et salariés laïques du diocèse.
  •    Pour donner les moyens matériels à la paroisse d'assurer le quotidien.
  •    "Notre Eglise - Notre Paroisse" ne peut vivre seulement de l'action des bénévoles laïques: elle a besoin de vous.

Comment ?

  •    En donnant au Denier de l'église qui assure la rémunération de nos prêtres et laïques salariés.
  •    En donnant aux quêtes qui permettent à la paroisse d'être auprès de vous au quotidien et dans toutes les circonstances de la vie.

Combien donner ?

  •   Selon les moyens de chacun. Chaque don compte.

 

 
Denier, collecte 2019. La campagne 2019 s'affiche en rose. Un grand Merci pour votre participation. Lien vers Equipe du denier. Lien vers Site Diocèse de Lille.

Les chiffres sont en baisse très importante, -5,5%
avec une forte diminution des donateurs.
L'Eglise a besoin de vous ‘les jeunes'. Pensez à donner au denier.
Parlez-en autour de vous.

                                      

 
La quête, votre participation aux charges de la paroisse, Lien vers équipe CEP. 

   
L'abbé Marc lorsqu'il officiait dans la Paroisse, nous rappelait parfois via de petites histoires l'importance de la quête. Par exemple, que ceux qui jouent au tiercé boivent facilement à cette occasion une petite mousse. Alors pourquoi pas le prix d'une petite mousse (2€) pour ceux qui le peuvent.
Mais tout don fait à la quête est le bienvenue, chacun selon ses moyens. Il n'y a de gros don et de petit don.
Ainsi 'la parabole de l'offrande nous rappelle la vraie valeur du don'.

Marc 12.41-44
Dans le temple, il y a un endroit où les gens donnent de l'argent en offrande. Jésus s'assoit en face et il regarde ce qu'ils font. De nombreux riches mettent beaucoup d'argent. Une veuve pauvre arrive, et elle met deux pièces qui ont très peu de valeur. Alors Jésus appelle ses disciples et leur dit : « Je vous le dis, c'est la vérité : cette veuve pauvre a donné plus que tous les autres. En effet, tous les autres ont mis de l'argent qu'ils avaient en trop. Mais elle, qui manque de tout, elle a donné tout ce qu'elle possédait, tout ce qu'elle avait pour vivre. »
 Chaque geste compte.  Messe champêtre le 30.06.19.

 


L'équipe de denier en charge de la collecte sur la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
L'équipe en charge des finances de la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
 

 


 

 


 

 

Chers amis,

 

 

 

Depuis plus d’un mois maintenant, nous vivons une situation particulière et inédite qui nous oblige à rester chez nous pour préserver la santé de tous.

 

 

 

En tant que Chrétiens, il nous est très difficile de ne pas pouvoir assister aux célébrations physiquement, de ne pas pouvoir vivre les sacrements comme nous le souhaiterions. En tant que curé, il m’est également pesant de ne pas partager avec vous les joies de l’Eucharistie.

 

Au-delà des conséquences spirituelles et humaines, les conséquences économiques sont également lourdes pour nos paroisses, en raison notamment de l’absence de quêtes. Le confinement, le ralentissement des activités pastorales, l’absence de célébrations publiques, n'annulent pas pour autant les besoins économiques et les charges à assurer (assurance, entretien des églises et des bâtiments paroissiaux, etc.).

 

A l’échelle du diocèse de Lille, cela représente une perte 1,5 million d’euros pour la quête et le Denier, sur ces deux mois seulement.

Les dons en ligne augmentent légèrement mais pas suffisamment pour combler la baisse (-30% sur le denier à date par rapport à 2019, à l’échelle du diocèse).



 

Vous le savez déjà, ces ressources sont essentielles pour assurer la mission de nos paroisses et de notre Église dans le Nord.

 

  • La quête pour le fonctionnement de notre paroisse. Au-delà d’une indispensable solidarité matérielle, la quête a un sens liturgique fort car elle associe le don des catholiques à celui du Christ.

  • Le Denier pour le traitement des prêtres mais aussi pour prendre soin de nos prêtres aînés, qui sont particulièrement touchés par cette crise sanitaire.

 

 

Rassurons-nous, car même en ces temps troublés, chacun de nous peut participer à la vie et à la Mission de son Eglise: soutenons notre paroisse en donnant à la quête via l’application sur Smarphone La Quête ou sur le site quete.catholique.fr .

 

Merci pour votre geste.

 

Fraternellement.

 


L'équipe de denier en charge de la collecte sur la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
L'équipe en charge des finances de la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.

En 2019, comme en 2018 vos dons sont importants pour la parution de La Bonne Nouvelle pour tous.
Vos dons sont à déposer au Secrétariat de la Paroisse ou simplement dans le panier de la Quête du dimanche.

Un Grand Merci.

 

  

                                     

 





Une nouvelle année s’ouvre pour la collecte du Denier de l’Eglise en ce 8 mars 2020
.

Quelques questions pour vous rappeler l’importance du Denier pour notre Diocèse.
Père Armel va m’aider à répondre aux questions que je poserai.

Question 1 : Avec quel argent vit notre diocèse ? 
1. L’Etat aide l’Eglise
2. L’Eglise vit de Dons et Legs
3. L’Eglise a gagné au Loto

Bravo, c’est bien la réponse 2 qui est la bonne.
L’Eglise ne vit que de Dons et Legs.
Elle a besoin de vous.

 

Question 2 : Le salaire de prêtes est-il ?
1. Fonction de sa position dans l’organisation de l’Eglise
2. Identique pour tous
3. Fonction de sa gentillesse


Dans l’Eglise tout le monde reçoit le même salaire.
Il n’y a pas de différence entre le curé et l’évêque.


Question 3 : A quoi servent les quêtes ?                                                                                                                                                        Donnons en ligne
1. Payer les prêtres
2. Régler les charges de fonctionnement de la Paroisse (Chauffage, frais de pastorale, …)
3. Payer les voyages du Pape


Oui, vous avez raison, les quêtes permettent de prendre en charge le fonctionnement de la paroisse.


Question 4: Y-a-t-il une réduction d’impôts si je donne au Denier

Oui, pour ceux qui sont imposables à l’impôt sur le revenu, si vous donnez 100€ au Denier après déduction de 66€ de votre impôts vous paierez au total 34€.


Question 5 : Donner au Denier c’est quoi ?
1. Donner un salaire aux prêtres et aux laïcs qui travaillent pour le diocèse (Christelle au secrétariat par exemple)
2. Soutenir l’Eglise
3. Un acte militant


Les trois à la fois, bien sûr.


Merci de votre Aide et parler en autour de vous aux jeunes générations car nos ainés partent et il est très important pour notre Eglise de renouveler les donateurs, car leur nombre baisse fortement dans diocèse.


Marie-Pierre et Père Armel.

 


L'équipe de denier en charge de la collecte sur la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
L'équipe en charge des finances de la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
 

Week-end du 10 mars 2019.                                               Aidez votre Eglise.
L'Eglise a besoin de nouveaux donateurs: Engagez-vous 'Les jeunes':   Faite un Don, pour Elle, pour vous.




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


L'équipe de denier en charge de la collecte sur la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
L'équipe en charge des finances de la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
 





L'équipe de denier en charge de la collecte sur la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
L'équipe en charge des finances de la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
 



L'équipe de denier en charge de la collecte sur la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
L'équipe en charge des finances de la paroisse St Bertin St Joseph de la Colme.
Messe du dimanche, Le mot de l'abbé Armel.


Bergues, dimanche 10 mars 2019, 10h30.

 

Il y en a certains qui vont se dire « Oh là là, … On n’est pas sorti. Avec la remise de l’aube à Annabelle notre nouveau servant d’autel, avec le baptême, je vais avoir du mal à être à l’heure pour le repas et lancer le four à temps ».
Rassurez-vous, la messe va se terminer à l’heure. Promis.

En ce temps de carême, n’attendez pas que je vous dise ce que vous devez-faire.


Aujourd’hui dans la première lecture, il est question d’offrande.
En ce temps de lancement de la campagne du Denier de l’Eglise, on me demande de faire un petit rappel.

L’Eglise ne fait appel qu’une fois par an à votre générosité pour faire vivre ses prêtres et laïcs engagés au service de l’annonce de l’Evangile.
Offrande ?
Autrefois on parlait du panier du curé.
Yvonne préparait le panier du curé pour la semaine et demandait à Yvette de se charger du panier suivant qui elle-même demandait à Simone de penser à celui de la semaine d’après.
Le panier du curé comportait ce qu’il fallait en termes de victuaille pour la semaine.
Bien sûr aujourd’hui on ne vous demande plus cela.
De même aujourd’hui le prêtre a 25 intentions de messe par mois à 17€.
Je vous laisse faire le calcul, cela fait si je compte bien, mais je ne suis pas très fort en mathématique, 425€ par mois.
Avec cela on ne peut pas vivre.
Par le denier, on donne au prêtre le complément pour lui permettre de vivre.
Aujourd’hui le nombre de donateurs chute dangereusement.
Le renouvellement de génération ne se fait pas.
Il n’y a pas assez de jeunes donateurs.
Je vois qu’il y a des jeunes dans l’Eglise. Pensez aussi à donner au Denier pour permettre aux prêtres de remplir leur mission. Parlez-en autour de vous. C’est important.
Tout Don, aussi petit soit-il est aujourd'hui vital.

Dans le texte de ce jour il est donc question d’offrande.
En ce temps de carême, pensons-y.


Dans la 2ième lecture, il nous faut nous dire : « cela ne sert à rien de se dire être croyant, si l’on ne vient jamais à la messe le dimanche, si l’on ne vient jamais écouter le parole du Seigneur ».
Si je suis croyant, je dois pouvoir l’annoncer.