Index de l'article

Bissezeele, samedi 25 mai 18h.

 


Nous venons d’écouter la parole du Seigneur.

Je laisse de côté la 2ième lecture de ce soir car nous avons un baptême, et elle est un peu compliquée.
Concentrons-nous sur la 1ère lecture et l’Evangile.

Dans la première lecture d’un côté nous avons la tradition juive issue de Moïse et de l’autre la tradition païenne.
La question est de savoir en qui je crois, qui me sauve ?
Elle n’est pas de répondre à « Faut-il ou non appliquer la circoncision, mais qui me sauve ? »
C’est la foi que je mets en Dieu qui me sauve.
Le premier Concile se propose ainsi de faire cohabiter l’origine juive du Christianisme et son origine païenne.
Il propose de respecter l’autre.
J’entends souvent dire : « Monsieur l’abbé, on a toujours fait comme cela à Steene ». Je réponds : « Oui, mais aujourd’hui vous avez un prêtre noir qui peut faire autrement et demain peut-être que le prochain prêtre fera encore différemment ».

N’hésitez pas à vous en référer aux plus âgés pour demander conseil.

 

 

L’évangile de ce jour nous parle du départ de Jésus, un peu comme on parle de notre départ lors des funérailles chrétiennes.

Il nous dit de rester fidèle à notre parole, de rester fidèle à la parole de Dieu.
Il nous rappelle l’importance de la messe et nous invite à y être le dimanche.
Il nous dit soyez en paix, je m’en vais là-haut, mais je reviendrai pour vous emmener avec moi.

Amen.