Index de l'article

 Messe du dimanche, Lectures et Evangile.


Bergues le 07.04.19
à 10h30. Messe en famille.


Juste quelques mots car aujourd’hui il fait froid dans l’église et le chauffage ne sera réparé que lundi.
Les enfants garder bien votre manteau pour ne pas vous enrhumer.

 

Dans la première lecture il nous est montré un Dieu qui reste actif dans l’histoire de l‘homme.
Ce Dieu nous lit le passé pour prévoir l’avenir.
Il nous dit je suis capable de faire couler de l’eau dans des milieux arides.
Ce qui reste impossible à l’homme est possible à Dieu.



Dans la deuxième lecture

Saint-Paul est un juif très zélé, très fort dans ses convictions.  
Mais il rencontre le Christ  et il nous donne l’exemple du coureur lancé pour atteindre la résurrection
que  nous vivrons à Pâques.



                                                                                                                            Tombe Saint-Paul Novembre 2018



L’évangile de ce jour est bien connu.
Il s’agit d’une femme dont on ne dit pas le nom.
C’est une femme objet, une femme désir que les détracteurs de Jésus utilisent dans ce texte pour le mettre en défaut.
On se sert de cette femme pour piéger Jésus.
« Maitre », lui dit-on, « Moïse nous dit dans la loi qu’il faut lapider cette femme, mais toi qu’en penses-tu ? »
Jésus regarde le sol et ne lève pas les yeux :
- vers la femme pour peut-être ne pas la blesser
- vers les pharisiens pour ne pas rencontrer leur regard perfide
Il sait qu’il ne peut pas défier la loi de Rome qui donne autorité aux pharisiens, aux juifs.
Alors il répond simplement : « Que celui qui  n’a jamais péché lui jette la première pierre ».
Les plus âgés, ce qui signifie les plus sages partent les premiers.
Jésus reste alors seul avec la femme et ne la condamne pas.
Il lui pardonne et lui donne l’absolution.
Il la laisse aller vers son avenir sans la juger.
Repensons un instant à l’évangile de la paille et de la poutre dans notre œil du mois dernier.
Avant de condamner, pensons à nos propres faiblesses.


Vous les enfants penser aux petits cadeaux que vous font vos parents.
Contentez-vous de ces petits cadeaux.
Vous les parents, n’oubliez pas les petits plaisir à faire à l’enfant.
C’est toujours beaucoup.

Amen.